Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Silly Cassin

17 juillet 1738: Naissance du héros de l'histoire, derrière l'étal d'une poissonnerie à proximité des catacombes de Montmartre (Paris).

Après une enfance difficile à passer de mère nourricière en mère nourricière, Jean-Baptiste Grenouille découvre le pouvoir des odeurs sur son être et les capacité de son odorat. 1er meurtre.

Cette découverte le pousse alors à se faire embaucher chez un Maitre-parfumeur, le plus grand jadis de la place de Paris, et désormais en déclin. Il réalisera la prouesse de reconstituer parfaitement le parfum du concurrent Pélissier "Amor et Psyché".

Giuseppe Baldini, stupéfait par le talent du jeune prodige, l'engage aussitôt, et relança ainsi ses affaires et la belle réputation de sa Maison, par la création de parfums tous meilleurs les uns les autres.

JB Grenouille découvre les essences et la distillation. Mais au bout de quelques années, il souhaite quitter Paris et ce monde qui l'oppresse. Baldini le laisse alors partir avec son certificat de compagnon parfumeur. Dès le lendemain, Baldini et sa femme décèdent dans l'effondrement de leur maison.

Grenouille traverse alors la France pour aller s'isoler sur le plomb du Cantal. 7 années d'introspection. C'est alors que Grenouille découvre qu'il ne dégage aucune odeur et trouve le sens de sa vie: créer le parfum qui fera de lui un Dieu!

Il reprend alors sa route. Une 1ère halte à Montpellier où le Marquis de la Taillade-Lespinasse s'en sert de cobaye pour démontrer sa théorie fumeuse du fluide létal. Mais tel est pris qui croyait prendre! Grenouille crée ses 1ers parfums d'odeurs humaines et confirme sa démonstration du pouvoir des odeurs sur l'Homme. Après son départ de Montpellier, le marquis meurt en partant à l'assaut du Mont Canigou pour démontrer le pouvoir de sa théorie.

Grenouille se dirige alors à Grasse. C'est là qu'il va accomplir sa Mission. Il apprend la création d'essence de parfum grâce à la cuisson des pétales de fleurs avec de la graisse de bœuf ou de porc, la macération et la finition à l'alcool. C'est alors qu'il entreprend toute une série de meurtres (25) pour atteindre la perfection finale: l'odeur sublime absolue.

A son départ de Grasse, le 1er Compagnon de l'atelier dans lequel il travaillait, meurt (à sa place).

Et c'est ainsi, qu'à chaque pulvérisation de ce parfum, il fit rendre le monde "fou, ivre d'amour, le sublimant, le vénérant".

25 juin 1767: mort du héros de l'histoire, cimetière des Innocents aux Halles (Paris).

Mon avis:

Très très beau livre, haletant. Un héros meurtrier (associable et transparent) pour lequel on ressent pourtant la plus grande empathie.

Ecrivain allemand du 20ème siècle, Patrick Süskind livre ici une magnifique peinture de la France du 18ème. de superbes descriptions (le Paris de l'époque, Grasse, les odeurs, les parfums, les fleurs), on a l'impression d'y être et de sentir.

Commenter cet article