Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les nourritures litteraistres - blog littéraire et culturel

Les nourritures litteraistres - blog littéraire et culturel

« Les nourritures litteraistres », ce sont des chroniques de livres,, pièces de théâtre, films, événements culturels, interviews…d’une quadra parisienne qui aime la vie et découvrir des pépites! La passion des livres et de tous les voyages émotionnels créés par l’Art en général, sont mon moteur et vous les partager mon bonheur. Bref, aucune ligne éditoriale précise, que du plaisir et de l’émotion! Je teste tout, je suis en recherche permanent de l’effet « waouh». Bienvenue dans mon monde, partageons, découvrons, nourrissons-nous !


"Briget Jones baby" Helen Fielding/ Sharon Maguire

Publié par Silly Cassin sur 11 Novembre 2016, 19:05pm

Catégories : #cinema, #bridget jones, #comédie

"Briget Jones baby" Helen Fielding/ Sharon Maguire

Alors.... comment vous dire?

Il y a quelques mois je vous avais parlé du dernier livre de Bridget Jones "Folle de lui", et j'avais été terriblement déçue car, à mon propre avis, ce n'était pas du Bridget et je n'avais pas aimé.

Donc, je n'étais pas spécialement disposée à aller voir le film. Sauf qu'une de mes amies me dit: "Ah mais l'histoire c'est pas du tout ça, j'ai adoré c'était génial, j'y suis allée 2 fois".

Ca m'a encouragée. En plus, mon homme a accepté de venir car il avait bien aimé les 2 1ers qui venaient de repasser à la Tv.

Donc ravie, je m'apprêtais à passer une super séance. Quelle ne fut pas ma déception... Déjà au bout de 10 min, Monsieur commence à soupirer très fort, lever les yeux et faire semblant de dormir. Ok, j'ai compris, je n'aurais jamais dû l'amener!!

Il faut dire que Bridget et Mark ont bien vieillis... enfin ils ont vieiliis, beaucoup! Ca saute aux yeux, les rides et la mollesse de la peau est fixée en gros plan. Contrairement aux autres personnages, qui pour eux, c'est moins flagrant. Alors forcément, ça nous dérange, car ça fait appel à notre propre "avancée en âge" et la décadence physique qui va avec...

Dans celui-ci, Renée Zelweger n'a pas eu à prendre du poids, car Bridget a minci et réussi à le rester. Signe de maturité. Mais on retrouve les autres ingrédients qui ont fait le succès et la "patte" de l'histoire; la rivalité entre 2 hommes aux antipodes (l'un sérieux et froid, l'autre beau gosse et cool) pour l'amour de Bridget, les gaffes de la dame, aussi bien en privé qu'au travail. ...

Certes, il y a quand même des répliques ou des situations drôles, des expressions qu'on découvre et qu'on n'oubliera pas "grossesse gériatrique" pour toutes les femmes de +40 ans, mais c'est furtif.

Globalement, c'est décevant. Helen Fielding a du mal à se réinventer, c'est du déjà vu, on change juste le contexte, mais tout est ficelé de la même façon.

C'est dommage de dire ça, mais aussi bien pour l'auteure que pour les acteurs, on peut se dire qu'ils n'ont fait ça que pour l'argent...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents