Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Silly Cassin

"Deseperate Housemen", mise en scène Caroline Cichoz et Thibault Segouin

21h30, salle Majuscule du "Grand Point Virgule". Le rideau s'ouvre et Jérôme Daran nous accueille dans son nouvel appartement provisoire... Il plante le décor, embraye sur son sketch le plus connu, très drôle au demeurant, et que visiblement je ne connaissais pas en entier... Mais je commence à me demander si c'est vraiment un show à 3 ou si chacun va venir faire le sien...

Mais non, c'est bien l'histoire de 3 potes, autour de l'amour, le quotidien, les petits coups bas, ... un portrait brossé pour les hommes comme pour les femmes. Autour de 3 caractères: le mec qui a été lourdé et qui veut la reconquérir (Jérôme Daran), le type maladroit, qui connait peu les codes de la séduction et cumule des bourdes (Stéphane Murat) et le marié depuis 10 ans, pas malheureux mais pantouflard dans son couple (Alexis Macquard). Chacun nous fait partager son expérience.

Le thème: Stéphane et Alexis viennent rendre visite à Jérôme qui vient de se faire plaquer par Sophie. Alexis a appris que Sophie est plus que ravie de son nouveau célibat, le raconte à Stéphane, mais aucun des 2 n'aura le courage (pour ne pas parler de lâcheté) de le dire à Jérôme, qui pense qu'elle pleure et regrette, et se met en tête de partir à sa reconquête... Désastre assuré!

Je comprends le succès bien mérité de cette pièce (déjà plus de 300.000 spectateurs) où l'on rit beaucoup, s'identifie beaucoup, ... Mais surtout, ce qui est génial, c'est l'interconnexion avec le public. Ce n'est pas un show à 3 mais à 4. Ils ne nous font pas participer, mais s'adressent à nous, commentent un peu ce qui se passe dans la salle (hier, il y avait un chien qui dormait au 1er rang). Et puis, écrit ou pas, répété ou pas, les trous de mémoire façon "Les Chevaliers du Fiel" avec le partenaire qui en rie mais n'aide pas, ... donnent une dimension encore plus sympa au spectacle. Le public se sent considéré. Le terme "spectacle vivant" prend tout son sens, ce n'est pas policé, tout appris par coeur à la virgule prêt, ... bref tellement humain et drôle! On en redemande! Rien que pour pouvoir s'approprier les répliques croustillantes qu'on n'a pas réussi à toutes retenir!

J'ai adoré! Je recommande!

Commenter cet article