Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Silly Cassin

#sélection prix des lecteurs Livre de Poche 2017

#sélection prix des lecteurs Livre de Poche 2017

Londres, de nos jours. Attiré par la musique d'un orgue émanant de la chapelle de King's, Oscar entre, s'installe, contemple. Son regard s'attarde sur une jeune femme, Iris Bellwether, qui deviendra vite sa petite amie. Entourée de ses amis Jane, Marcus et Yin, ils vont se retrouver confrontés aux étranges expériences de musicothérapie d'Eden, frère d'Iris.

Hormis Oscar qui travaille comme aide-soignant à la maison de retraite de Cedarbrook, tous sont de brillants étudiants à Cambridge.

Très vite, Oscar va se rendre compte du malaise qui existe avec Eden, les relations à leurs parents, et se demander si leur rencontre était vraiment si fortuite. Car grâce à lui et au Dr Paulsen (pensionnaire de Cedarbrook), Eden va pouvoir être mis en relation avec Herbert Crest, auteur du fameux "Le complexe de Dieu";

Puis ce qui devait arriver, arriva. L'horreur au bout du chemin.

 

Mon avis sur le roman:

J'ai aimé, on trouve de nombreuses références littéraires (notamment Descartes avec "Les passions de l'âme"), musicales (Bach, Johann Mattheson), une approche de la musicothérapie et la psychologie.

L'histoire est prenante, mais le rythme se traîne un peu à mon goût. Je pense que l'auteur aurait pu faire l'économie d'un cinquantaine de pages sur les 567. Toutefois, à partir de la page 507, le rythme s'accélère et l'issue devient fatale. 

Par moment, j'ai eu l'impression de me trouver au milieu de la famille Cullen (le père médecin, les enfants brillants, mais tous sont les vampires de "Twilight" de Stephanie Meyer) avec Oscar dans le rôle de Bella.

Les personnages sont intéressants: Eden Bellwether, pervers narcissique dont l'intelligence supérieure force l'admiration, la fascination et le respect de ses proches, qui n'osent l'affronter et qui causera leur perte, Iris jeune femme bien dans son époque et ses baskets, les parents Bellwether, tellement soucieux du regard des autres,  Yin et Marcus sortes de Tic et Tac, Jane la petite amie policée, Oscar et le Dr Paulsen très touchants.

Ma note: 15/20, parce-que le style et le talent de l'auteur Benjamin Wood sont incontestables.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article