Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Silly Cassin

"Trop vite' Nabilla Benattia

J'ai toujours aimé Nabilla, malgré ses côtés excessifs, limites vulgaires, son manque de culture, ... Je lui ai toujours trouvé un énorme potentiel.

Elle est très jolie, marrante, et surtout, n'a peur de rien.

Je l'a donc découverte avec plaisir, "sous son vrai jour", dans ce roman autobiographique. Il sent la sincérité ce livre, et un vrai besoin de se repentir. .Un long passage à vide, à faire n'importe quoi, causé par une adolescence livrée à elle-même, sans repère ni structure, le succès fulgurant, énorme, qui vient tout perturber, encore plus. Et aussi cette fameuse nuit du 6 Novembre 2014, où tout a basculé. 

Mais l'avantage, c'est que les erreurs permettent  de se remettre en question, de prendre du recul, d'avoir envie de changer en bien. Mais pour cela, il faut être intelligent, et Nabilla l'est.

Et si elle a réussi à se reconstruire, c'est aussi et surtout grâce à l'amour de Thomas et sa mémé Livia, qui lui permettent de trouver un cadre réel et structuré. Fini le succès qui enivre, aujourd'hui, "les talons de 15" sont bien encrés sur terre.

Nabilla et Thomas ont quitté la France pour Londres, mais je suis sûre qu'on entendra à nouveau parler d'elle/ eux, en bien, et qu'elle nous surprendra.

 

En attendant, un pitch à la Cassin:

"Au fond, je restais à la recherche du bonheur. Quelle tête pouvait bien avoir le bonheur? Ma famille m'avait larguée, j'avais loupé le coche de l'école, du mannequinat,. Je restais avec un diplôme de rêveuse, mention très bien, une rêveuse qui ne trouvait pas sa place...Un mec de la télé a vu mon profil sur Facebook, accessible à tous. Et mes photos en soirée. Il caste pour "l'amour est aveugle", une émission produite par Endemol...Mieux vaut ne pas avoir trop de principes quand tu tournes dans une téléréalité, sinon inscris-toi à "Des chiffres et des lettres"...Mais l'argent n'est pas vital, pour le savoir, faut en avoir...Oui, j'avoue, je faisais des caprices un peu niais. Une maladie courante aux débuts de la notoriété...Ma grand-mère, c'est ma vie.Devant moi, elle est tout de suite allée à l'essentiel, sans se plaindre, sans un reproche. "Faut que tu sois forte. te laisse pas aller. Du courage et encore du courage ma petite!"...Elle était aussi heureuse que moi. C'est très émouvant de voir des gens partager vos chagrins, ça l'est encore plus d'en voir partager votre joie,  on est sûrs que ceux-là souhaitent votre bonheur et ne projettent pas seulement sur vous leurs souffrances et leur solitude...Dans mon dos, les mecs se marrent, ils sont venus rire de Nabilla, bon signe. L'humour peut tout gagner...Que certains projettent leur coeur, leur émotion, leur chagrin et leurs rêves sur moi qui ne les méritent pas est chaque fois un choc. Le cadeau qu'ils me font vaut dix leçons de morale, c'est la plus précieuse découverte de ces dernières années de ma drôle de vie". 

 

Commenter cet article