Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Silly Cassin

#prixdeslecteurslivredepoche2017

#prixdeslecteurslivredepoche2017

Alors que tout commence de manière assez morose dans une famille dont le père est au chômage depuis plus d un an, qui passe ses jours et ses nuits devant la tv, prends du poids, se renferme, ... On sent que l ambiance chez les Minchielli est loin d être des plus euphoriques. Alors Sophie, la mère, se réfugie dans son travail et Sarah la grande sœur, dans ses cours de danse. Quant à Paul, une dizaine d année, il n'en perds une miette et s'essaie à disséquer et comprendre là tournure psychologique des événements tout en les relatant dans son carnet. D'ailleurs c'est lui le narrateur.

Mais très vite on se rend compte que la famille Minchielli n'a rien d ordinaire, bien au contraire. Lucien, le père de famille va prendre tout le monde au dépourvu en se lançant du jour au lendemain dans un entraînement sportif intense: course à pied quotidienne aux aurores, et comble de malheur pour Sarah: va prendre des cours de danse dans la même école et avec la même prof qu elle!! Et pourquoi tout ca? Et bien un peu de suspense savamment dosé par l auteur  avant d'en avoir la réponse... Je vous laisserai découvrir, mais la finalité se trouve dans le titre du roman, of course!

Dans une ambiance très danse classique, avec une grand-mère atypique, ancienne danseuse du Bolchoï restée clandestinement en France, son amie (et rivale) Magda, prof de danse du père et de la fille, on se retrouve au cœur des répétitions du Lac des Cygnes et la musique de Tchaikowski. Le John Travolta italien qui emballait naguère à l "Amore Mio" avec sa chorégraphie maison sur le tube de Madonna "Vogue" va finir en tutu à jouer Odette (mais attention, pas vraiment dans une version académique). Sophie et Sarah vont avoir beaucoup de mal à encaisser cet affaiblissement de virilité ... Et si y avait que ca...

Mon avis:

Ce livre est du bonheur en intraveineuse. On n a pas envie de le lâcher, mais on n a pas envie non plus d arriver trop vite à la fin. La folie des personnages, leur côté bien trempé, la cohabitation entre ses 3 générations, sont savoureux. Et il est porteur d espoir. Tout peut arriver, à tout âge. Les surprises et le bonheur sonnent à la porte au dépourvu et ça donne du jus!! 

Les bonnes phrases:

"Je regarde le spectacle qui se joue sous mes yeux. Ils sont tous touchants, ils savent attirer l'oeil.Les faiblesses physiques donnent une fragilité, une grâce supplémentaires à ces danseurs insoupçonnés...Certainement son éducation bourgeoise, où pour exister, il faut avancer ses pions, parler fort, s'exprimer clairement, posément, et surtout, au bon moment..."Attends et bois du thé" comme on dit en Russie!"

 

Commenter cet article

Marie Matéo Celio Laurenzo 19/05/2017 11:27

Ça m'a vraiment donné envie de découvrir ce livre qui m'a l'air vraiment pétillant et croustillant à souhait. J'adore ces histoire qui font vivre une réelle bouffée d'oxygène et d'air pur

Silly 19/05/2017 12:34

Je confirme, tu vas te régaler

Lili 19/05/2017 08:29

En tant que juré je confirme également! Joli roman plein de fantaisie pour cacher un sujet plus grave. La légèreté du bon!