Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Silly Cassin

#prixdeslecteurslivredepoche2017

#prixdeslecteurslivredepoche2017

Le pitch:

Paul et Nat sont parents de 2 petites filles: Sam et Liddie. Paul est militaire et récemment muté à Idaho Falls, dans le désert américain, base américaine où ils vivent en une sorte de communauté dans un lotissement de la ville. Paul a des doutes depuis un moment sur la fiabilité du réacteur CR-1 et lors d'une soirée bien arrosée entre collègues qui vire à la catastrophe, Paul en profite pour régler son compte à son chef Mitch Richards. S'en suit une mutation de 6 mois au Groenland avec effet immédiat, alors qu'il vient d'apprendre qu'il va être papa.

L'éloignement, l'ennui dans cette ville où elle connait peu de monde, où les commérages vont bon train et où tout lui semble hostile, la rencontre avec un jeune homme serviable qui veille sur elle et ses filles, Nat va développer une amitié "améliorée" avec Esrom...

Leur couple pourra-t-il surmonter cette trahison que Nat ne considère pas sous cet angle?

 

Mon avis:

Comme l'ont écrit d'autres critiques avant moi, ce récit est à couteaux tirés, pas une minute de répit dans la tension des sentiments, du danger, de la peur parfois. En effet, dès qu'on l'entame, on ne peut plus le lâcher. 570 pages de suspense haletantes!

Bien que l'histoire se passe fin des année 50, début des années 60, on ne ressent pas le fossé générationnel. seule la retransmission (pour la 1ère fois à la télévision) des JO de Rome en 1960  avec le sacre de la nageuse australienne Dawn Fraser, nous l'indique, On pourrait même transposer l'histoire dans une banlieue chic de Los Angeles et re-titrer "desesperate housewives". 

On a beau aimer son mari, ses enfants, sa famille, rien ne pourra enlever la vulnérabilité et le fait de pouvoir succomber à une autre personne. Rien ne pourra enlever non plus la bravoure d'un soldat, ses actes altruistes et l'esprit d'équipe des véritables engagés, et rien ne pourra changer la mesquinerie des gens, leur jalousie ou leur sentiment de suprématie, leur tricherie, leurs magouilles.

Un roman sur la vie d'hier mais aussi d'aujourd'hui. des caractères bien ciblés et bien trempés. Ce livre est une belle découverte.

 

Quelques extraits:

"La clé du bonheur, ce sont les amies. Des femmes...Il pensait alors que c'était presque merveilleux, après avoir été au milieu de nulle part, dans le noir, de se retrouver là, dans cette petite maison au toit pointu où reposait tout ce qui lui importait dans la vie...Quand 3 mois se furent écoulés depuis le départ de Paul, Nat fabriqua une longue guirlande de petits papiers qu'elle accrocha à la fenêtre, comme le suggérait la brochure adressées aux femmes de militaires affectés loin de chez eux. Elle arracherait chaque jour un petit carré de papier jusqu'à la date du retour de Paul. Chaque morceau déchiré serait un soulagement, le bruit du papier déchiqueté, un plaisir, son envol jusqu'à la corbeille semblable à celui d'un papillon banni...C'était comme ça dans l'armée: des amitiés profondes, presque immédiates, précieuses".

 

Commenter cet article