Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Editions Anne Carrère

Editions Anne Carrère

Pourquoi le choix de ce livre? C'est une histoire bien singulière que je vais vous raconter là! Alors que j'étais en week-end à Nice, je reçois un mail d'Hervé Pouzoullic que je ne connaissais pas du tout. Il me dit que nous faisons partis d'un même e-groupe de lecture, qu'il est auteur et aimerait que je lise son livre. Oui, oui, moi aussi, pourquoi pas, d'abord parce-qu'avec un nom pareil il ne peut être qu'un compatriote, mais aussi parce-qu'il porte le même nom que ma logeuse de l'île de Groix, où j'adore aller me ressourcer.

Mais il ne me propose pas de me le faire parvenir, et comme ma PAL est déjà conséquente, je classe l'idée de ce projet à plus tard. "Le bigorneau fait la roue", je n'en avais jamais entendu parler... Puis en rentant le soir à l'hôtel, je vais faire un tour sur le présentoir "magazines" de mon étage. Quelle ne fut pas ma surprise de voir ce livre, l'unique, au milieu des revues!! "Le bigorneau fait la roue" d'Hervé Pouzoullic! Un client l'avait laissé là pour en faire profiter d'autres. J'étais tellement surprise par la couverture du livre et que j'ai d'abord douté que ce soit bien ça, mais la maison d'édition correspondait, et le reste aussi.

Le fol hasard! Et pour reprendre une citation du livre: "Le hasard, c'est Dieu qui se promène incognito" A. Einstein. Ce livre s'imposait à moi, me sautait dans les bras. Je l'adoptais alors et le lu avec délectation.

Le pitch:

Marc Polovic, a eu une adolescence difficile, voire ingrate, sans grand succès auprès des filles, à l'âge où c'est le principal sujet de préoccupation. Il se réfugie alors dans la lecture des lpus grands auteurs et se cache derrière leurs écrits afin de se dépêtrer de situations les plus délicates. Ces études l'amènent à entrer à Sciences-Po Paris après une licence de Sciences-éco. Entouré par ses 2 bons potes, François et Bruno, ils refont le monde au "Basile" et les études passent au 2nd plan. Décrocher son diplôme prendra plus de temps que prévu...

Mais une 1ère histoire d'amour avec Véronica lui redonnera des ailes et l'incitera à travailler.

Une fois son diplôme obtenu, peu motivé et enclin à appréhender (déjà!) le monde de la finance il s'octroie une année de théâtre. Son succès auprès des femmes commence à se faire sentir. En même temps que sa côte auprès des femmes augmente, son parcours professionnel s'étoffe.

Puis il décrochera différents postes avec déplacements à l'international, et la mise en pratique de sa théorie sur la réussite des histoires d'amour. Marc nous fera donc voyager un peu partout en Europe et dans le monde, dans sa quête de grand amour!

Mon avis:

J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre car le parcours de l'auteur (et de son personnage) est remarquable. C'est la métamorphose de la chrysalide en papillon. Le tout décrit de manière très simple.

Ses premiers émois amoureux sont touchants et on ressent beaucoup d'empathie. Mais j'ai un peu décroché sur la fin, ça m'a semblé trop "cliché", trop publicitaire, avec l'éventail des marques version "galeries Lafayette". Il est fier de sa réussite sociale, et ça se sent, un peu trop pour moi. Surtout que ça ne semblait pas être un de ses sujets de préoccupation

J'ai été cependant été très séduite par sa culture impressionnante, son attachement profond et assumé à ses racines (tel le bigorneau accroché à son rocher), tout comme à ses origines modestes, 

Les femmes sont très présentes dans le livre et notamment ses liens très forts à sa grand-mère, ce qui conditionnera sûrement sa relation aux autres femmes.

C'est un bon roman, qui mérite d'être lu et connu, je le recommande. L'auteur a beaucoup de talent avec de solides références. Sorti en 2016 aux Editions "Anne Carrère", j'espère que "Le bigorneau fait la roue" aura un beau succès. Et qu'Hervé Pouzoullic poursuivre cette nouvelle carrière d'écrivain. Et puis quand on fait référence à mon Roman, le plus beau pour moi de tous les romans, "Belle du Seigneur" d'Albert Cohen, je ne peux que craquer...

Les "phrases perlées", mes "cassinades":

"Oui j'étais moche! Mais les mots me servaient de lunettes noires et de crème de beauté... Haendel, de passage à Paris, séduit par la musicalité de l'oeuvre de Lully,  repris le chant à son compte et l'offrit à George Ier. Le "Grand Dieu sauve le Roi" devient "God save our gracious King" et par la suite l'hymne national anglais. Les anglais célèbrent donc la mise au pas du dérèglement rectal de Louis XIV... Quel homme n'a pas souhaité échapper aux vociférations de sa délicate compagne? Quel homme aux tympans outragés, aux tympans brisés, aux tympans martyrisés ne s'est pas imaginé les tympans libérés... Et remarquai avec surprise que le théâtre est le seul endroit au monde où vous pouvez embrasser une femme tout en se faisant applaudir par son mari... La carrière d'acteur m'ouvrit grandes les cuisses d'Isabelle. Etre payer pour mentir sur scène et forniquer dans les coulisses, c'était très attirant... Dans mon cas, le tarif syndical pour une rupture amoureuse, c'est 8 mois. Et 5 phases à enchaîner: dévastation sevrage, intériorisation, rage relèvement";

 

 

 

 

Le bigorneau fait la roue - d'Herve POUZOULLICLe bigorneau fait la roue - d'Herve POUZOULLIC
Tag(s) : #roman, #contemporain;, #littérature, #Jeune auteur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :