Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

D'apres l'oeuvre de Victor Hugo 'Les Misérables"

D'apres l'oeuvre de Victor Hugo 'Les Misérables"

Actuellement au Téâatre de l'Essaion, 6 rue Pierre au Lard, 75004.

Jusqu'au 19 janvier 2019 à 19h30, les jeudis et samedis en français et le vendredi en anglais.

 

L'histoire:

Valjean est enfin libéré du chiourme de Toulon et tente de regagner Pontarlier d'où il est originaire. Il ramène dans son paquetage, ses 109 francs et quelques, gagnés en 20 ans et sa nouvelle force; son savoir, qui lui a permis de renforcer sa haine.; En effet "il y a à Toulon une école pour le chiourme où l'on enseigne le nécessaire à ceux qui en ont la volonté. Je vais à l'école à 40 ans, j'apprends à lire, à écrire, à compter".

Sur son chemin, il tentera en vain de trouver une auberge pour passer la nuit, mais son passeport jaune d'ancien bagnard lui voit refuser l'accès au logis. Pourtant, un soir, il se verra accueillir comme un prince pour un évêque qui lui offrira le couvert et le gîte dans de beaux draps blancs. Malgré tout, Jean Valjean s'enfuira dans la nuit et emportera avec lui l'argenterie. Et alors qu'il est arrêté par les gendarmes et présenté à l'évêque, ce dernier, au lieu de le condamner le reçoit à bras ouverts et lui offre en plus les chandeliers sous le regard incrédule des gendarmes.

Cet acte de générosité et de pardon marquera un tournant dans la vie de Jean  Valjean.

Il affronte alors la vie de manière différente, change d'identité, devient Monsieur Madeleine, et Maire de sa ville, Monreuil sur Mer dans le Nord. Il tombe amoureux de Fantine, indirectement présentée via le commissaire Javert, jeune fille-mère, qui ne fait rien pour lui plaire, bien au contarire. Cette belle blonde usée par la vie, ne vivra pas longtemps, tant elle se tura à la tâche pour donner à sa fille Cosette tout le meilleur. Placée chez les Ténardier, Cosette a 8 ans, lorsque Valjean vient la chercher pour lui offrir une vraie vie de petite fille à ses côtés, dans un véritable climat d'amour filial... Les autres personnages fameux de l'oeuvre de Victor Hugo sont également présents; Fauchelevent, Champmatthieu, Pontmercy..

 

Mon avis:

Habité par le personnage et l'oeuvre de Victor Hugo depuis son jeune âge, Christophe Delessart (comédien seul en scène et auteur de l'adaptation) n'a toujours eu comme ambition que de faire vivre ce personnage sur scène, tant il véhicule des valeurs de courage, de rédemption, de sacrifice et d'amour. "J'ai ressenti le besoin d'extraire les qualités extrêmes du héros Valjean: la capacité d'admettre sans forcément comprendre, de partager, de transmettre, de pardonner et surtout d'aimer. Plus que jamais, Valjean est mon héros"; 

Joué à Paris au théâtre de l'Essaion (après avoir tourné 4 semaines à Avignon pendant le festival cet été), le lieu se prête totalement à la pièce. Dans une cave avec belles pierres et voûtes, une légère sensation d'humidité, un décor rudimentaire; un miroir piqué, un paravent, un petit bureau de bois foncé et un fauteuil, on a l'impression de voir Victor Hugo apparître dans le décor, comme un tableau qui se mettrait à vivre et à nous raconter, à nous faire réfléchir sur la vie et les qualités humaines.

On a tous un lien particulier avec cette oeuvre, elle fait partie de notre patrimoine et tout le monde la connaît, de près ou de loin. Pour ma part, elle est liée à mon enfance chez mes grand-parents, qui avaient dans leur bibliothèque l'intégrale en 10 volumes, couvertures en tissu écru jauni, lettres dorées, et cette odeur particulière. Chaque fois, j'en lisais un passage, au hasard, sans logique chronologique. Ce fut un bonheur de replonger dans cette oeuvre que je n'avais pas côtoyée depuis longtemps. L(adaptation est bien écrite, fait ressortir les émotions et les messages  qu'elle ambitionnait.

Le comédien Christophe Delessart est sincère, vrai, humble, généreux. On sent le long chemin parcouru pour arriver à cet aboutissement, son ton est juste,convaincant et interprète de ci, de là certains autres personnages.

La mise en scène d'Elsa Saladin n'a rien en trop, mais rien en moins, est d'une justesse exquise, accentuée par des musiques et des bruitages, qui font que, même si le récit est intense avec un seul comédien, on ne s'ennuie jamais, on ne lâche pas l'histoire, on est pendu aux lèvres de ce personnage qui nous conte le récit d'une vie magistrale. Valjean se qualifie lui-même de Misérable; non parce-qu'il est pauvre et dans le besoin, mais parce-qu'il n'a pas toujours été un homme bon et droit. Et il n'aura de cesse de réparer ses erreurs et de transmettre de meilleures valeurs. Il n'hésitera d'ailleurs pas à se dénoncer plutôt que de faire condamner à sa place un innocent que tout accuse.

Une belle leçon de vie, une magnifique leçon de théâtre. de plus, l'acteur fait la prouesse de se lancer dans la version anglaise de son texte chaque vendredi.

Un seul mot: courez-y et parlez-en!

 

 

VALJEAN  -adaptation de Christophe DELESSART
Tag(s) : #theatre, #littérature, #classique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :