Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Collection "Le Livre de Poche"

Collection "Le Livre de Poche"

La 4eme de couv' indiquait: "un premier roman ensorcellant, aux accents de Bret Easton Ellis...": très tentant! Et surtout très intrigant! Il ne m'en fallu pas plus pour vouloir m'y plonger.

L'histoire:

Mill Valley est une banlieue chic et riche au nord de San Francisco, ou une jeunesse dorée tente de grandir, en s'affranchissant des codes, sans limite. Situe a proximité du mont Tamalpais et de sa légende, Mill Valley apparait comme "l'endroit le plus dangereux du monde". 

Prives de repères par des parents démissionnaires qui éduquent leurs enfants avec leurs comptes en banque, leur professeur d'anglais, Miss Molly Nicoll, enseignante debutante, va user de toute sa candeur de néophyte pour adopter une nouvelle méthode pédagogique et les interesser a la littérature avec des oeuvres aussi brillantes qu'atypiques dans un programme scolaire. Elle espère susciter leur intérêt grace a des romans tels que "Gatsby le magnifique" ou encore "Orange mécanique".

Mais le défi est trop lourd a relever. Entre une adolescente qui culpabilise du suicide d'un de ces camarades de quatrième, d'une lycéenne douée mais pas assez jolie comparée a sa meilleure amie, d'une relation éleve/prof, de lyceens alcooliques et drogues,  de gentillesses piegees par les reseaux sociaux... Ah... facebook!

Que vont ils devenir?

 

Mon ressenti:

Jeunesse dorée et débridée, sans repère sans avenir, que seuls la culture et le travail sauveront. Mais cela semble impossible tellement la solitude et l'indépendance dont ils font preuve les eloignent du monde réel. A l'image de nos pseudo-vedettes de tele-realite qui jouissent précairement de notoriété mais sans aucun avenir assuré, a quelques exceptions prêt... 

Les bénéfices de la triche, des paradis artificiels et de la prostitution brillent mais le vernis s'écaille vite... On a l'impression d'un profond gachis et d'une impuissance de l'auteure, face a ce spectacle désastreux, incarnee par miss Nicoll. Pourtant ils avaient tout pour etre heureux. Et quand une âme bienfaisante essaie de leur montrer la voie, le rappel a l'ordre ne se fait pas attendre... On vit une époque formidable...

Ce roman m'a fascinee! J'ai aime le style, l'histoire, l'issue fatidique qu'on voit arriver et  malgre tout, son cote evident, normal. La decadence est devant nous, fait partie de notre quotidien, nous l'avons intégrée. Elle nous attriste sur le coup, mais on ne s'y attarde plus. C'est comme ca, c'est la vie!

Bret Easton Ellis  n'a qu'a bien se tenir... La releve est assurée!

 

Les bonnes phrases:

"Le rêve américain signifie la possibilité offerte a tous les américains de réussir grâce a son ingéniosité et a son travail...

Molly avait appris a employer la méthode Socratique,... En théorie c'était une approche noble, en pratique, c'était a la fois grisant et effrayant, comme de conduire sa petite voiture a travers un orage...

Je voulais les aider, je voulais que les livres les sauvent de la manière dont ils m'ont sauvée..."

 

Tag(s) : #roman, #Litterature americaine, #contemporain;, #Jeune auteur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :