Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A la Grande Comédie de Paris

A la Grande Comédie de Paris

Ouh là là... Que d'émotions!!! Quel retour dans l'adolescence! Un jambon-coquillettes, un cordon bleu, une brochette de chamallows... un moment régressif de pur plaisir!

Cette pièce, je ne pouvais la voir qu'avec ma meilleure amie de plus de 20 ans, à l'époque où l'on regardait déjà la série "Premiers Baisers", à l'origine de cette pièce.

L'histoire:

Afin de fêter les 25 de la 1ère d'Anthony dans la série "Premiers bisous", un collectif de fans, emmené par Audrey, SA FAN number one, décide de lui organiser une fête pleine de surprises... Entre les cadeaux collectors, la présence d'Annette, des projections et un karaoké, Anthony ne sait plus où donner de la tête, tant il est affligé par tout ça. Lui qui porte un regard cynique et presque méprisant sur cette série qui l'a porté aux nues 25 ans plus tôt, s'est trouvé dans l'obligation d'accepter l'invitation, rémunérée, tant il a besoin d'argent. En effet, sa trop grande exposition médiatique de l'époque le freine pour décrocher de nouveaux rôles.

Le métier est terrible et sa mémoire est top figée. Entre rebondissements, moments de rires, d'émotions et de remises en question, la soirée, délaissée par les fans, ne va pas se passer comme prévu, et révéler des personnalités touchantes.

Mon avis:

Le come-back est très réussi. Il ne s'agit pas de recréer la série, mais au contraire, de refermer définitivement la porte pour l'ouvrir sur de nouveaux horizons, de renaître autrement. Une très jolie et émouvante remise en question amenée par un fan malmené par la vie mais qui lui a donné la force de la regarder sous un prisme différent.

Les comédiens:

Audrey, la pétillante Caroline Gaget, est pleine d'énergie avec un potentiel comique énorme, de la folie, de l'autodérision et une patate d'enfer!! Choré, refrains, un aspect autoritaire vs un midinette... gros coup de coeur pour cette comédienne qui promet!

Anthony (Dupray) a mûri (forcément, c'était il y a 25 ans), personnalité et physique, est devenu triste et cynique, parfois dur: il en veut tellement à cette série de l'avoir tant mis en lumière, pour finir en quarantaine. Heureusement, ses fans (qu'il méprise) vont lui ouvrir les yeux et redonner le sourire.

Notre chère AnnetteMagalie Madison n'a pas changé d'un iota! Le temps n'a pas eu de prise sur son physique, ni sur son sourire, sa positivité  et sa détermination. Une bouffée d'oxygène à l'oeil averti sur la vie! Une personnalité bien trempée et super attachante.

Alban (Matthieu Nina), le faux-fan intégré au groupe uniquement "pour pécho" ;-) est le personnage le plus bluffant! Défini comme le "quota coto", le mec qu'on utilise pour aider et ne pas faire faire de l'ombre (à l'instar du personnage de François à l'époque de la série, et dont il porte d'ailleurs la tenue avec le blouson de base-ball des collèges américains). Mais c'est toujours par celui qu'on n'attend pas que l'histoire bascule...

 

J'ai beaucoup aimé cette pièce, qui l'histoire d'1h15 nous transporte dans la dimension de notre adolescence. Des clins d'oeil à d'autres personnages (Justine, Jérôme, Luc, certains reprennent même vie telles que Suzy et Suzon), Gérard des "Filles d'à côté") et à d'autres séries. 

Une chose est sûre, quand on sort de la salle, on se dit qu'on rempilerait bien dès le lendemain. D'autant que l'ambiance est totalement survoleée!

Allez-y, moment bonheur garanti!!!

Depuis le 3 Mai jusqu'à début Juillet 2019, La Grande Comédie de Paris, 75009, 40 rue de Clichy

 

Tag(s) : #Théâtre, #comedie, #contemporain;, #Succès

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :