Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ELLE et l'ETUDIANT - de Ludivine PASCUAL.   3,5/5

Voici un roman "frais", de par la jeunesse des personnages et leur métamorphose de jeunes en adultes, une introspection réussie dans la vie d'un jeune étudiant en première année d'université en histoire.

 

L'histoire:

Le narrateur est un jeune étudiant en histoire, en 1ère année à Lyon.  Tout juste bachelier, il quitte son Creusot natal pour aller faire ses études dans le "grande ville" du Rhône. Séparé de ses amis de lycée, il va vite se faire de nouveaux amis, dont une bande de pote soudés avec Romain, Léo, et Paul... Entre les cours, le travail personnel à fournir, la BU, les séances de sport, les soirées étudiantes bien arrosées et les week-end DVD sous son plaid, il profite pleinement de cette nouvelle vie. Tout roule selon le schéma classique de la vie étudiante, jusqu'à ce que Romain, un de ses meilleurs amis, lui demande d'héberger (dans la plus grande discrétion) sa cousine, qui a besoin de se remettre d'un passé récent agité et qui souhaite se tenir le lus loin possible de ses parents pour le moment. Certes, il est gentil et bienveillant, mais il ne connait rien de cette fille, son espace habitable est déjà assez réduit et il entame tout juste une relation avec la belle Mathilde... Ca risque d'être compliqué... surtout que Mathilde, au fil des mois, va se révéler extrêmement jalouse. Cette requête de son ami Romain le met dans une impasse, et un choix cornélien va s'opérer. Que répondre? Comment gérer tout ça? Car la demoiselle en question est assez froide et peu loquace. Peut-il perdre son pote? Sa petite amie? Mentir à ses parents? ses proches (Mélissa sa "presque-ex" très complice), ses potes, ...

 

Mon avis:

Comme mentionné plus haut, j'ai trouvé beaucoup de fraîcheur dans ce roman-fiction. Effectivement, l'auteure est une femme: Ludivine Pascual, et je trouve très intéressant d'avoir pris le parti d'écrire en se mettant à la place d'un homme, jeune étudiant.  On y retrouve toutes nos émotions de cette époque-là, le travail acharné notamment à l'époque des examens, les soirées de relâchement extrême et de débauche, ambiancées par de la musique forte, des chips-pizzas, des garçons et des filles. Soirées qui finissent au petit matin, à dormir sur des matelas de fortune, des bouts de canapés ou des tapis à même le sol.

Le questionnement sur les sentiments, les premiers émois amoureux, la drague, la sexualité (hétéro, homo), la jalousie, l'amitié, la famille... sont traités avec beaucoup de vérité. On fait un vrai bond en arrière dans nos années universitaires.

J'ai beaucoup aimé ce roman, on se prend vraiment d'empathie pour ces jeunes gens qui découvrent la vie, et font les erreurs inévitables. Parfois, ça fait mal, mais c'est le passage obligé. Nous, on le sait, eux le découvrent...

La ville de Lyon est présentée sous un angle touristique, comme le sont nos jeunes étudiants qui découvrent cette ville et qu'ils ne se sont pas encore appropriée.

Au commencement de ce roman, je me suis interrogée sur le titre "Elle et l'étudiant". Etait-ce aussi flou parce-qu'un des couples allait émerger au cours de l'histoire? Puis, à la lecture, j'ai bien compris que l'étudiant était effectivement le narrateur. Quant à "Elle", et bien oui, c'est elle! Elle et lui, les 2 seuls personnages de l'histoire qui n'ont pas de prénom, enfin je veux dire, de prénoms qui ne soient mentionnés dans le texte. J'ai eu beau re-balayé le livre pour l'écriture de cette chronique, je ne les ai pas trouvés. t c'est pourquoi je trouve que ce titre, au préalable "banal" est finalement intelligent, bien trouve car Il interroge. On les cherche et recherche.  A vous de les choisir!

Tag(s) : #roman, #contemporain;, #sent, #littérature

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :