Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Tout d'abord, ne pas se laisser impressionner par les 650 pages du roman... ni par les 100 premières pages où franchement, on a du mal à suivre et où on ne comprend pas tout. Enfin, la traduction est parfois lourde et compliquée. Mais passé outre tout...

J'adore les romans policiers et celui-ci partait très bien. Une histoire de meurtres en série au cœur de Venise... le détail des lieux, l'ambiance, le mode de vie des vénitiens, le Conseil des Dix... Une atmosphère pesante, une énigme haletante, un artiste...