Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE GRAND BAIN - film de Gilles LELLOUCHE

Sorti en Octobre 2018, "Le Grand Bain" de Gilles Lellouche a su trouver son public, Quatre mois plus tard, il se joue toujours en salle quotidiennement dans bon nombre de cinémas à Paris notamment.

L'histoire:

Bertrand est dépressif, il n'a pas travaillé depuis 2 ans. Alors qu'il va a la piscine avec sa fille, il voit une annonce pour compléter leur équipe de "natation synchronisée masculine". Sans grande conviction, il se rend au 1 er entrainement; et il y restera. Entouré de coéquipiers aussi perdus que lui (chacun dans son domaine), les conversations d'après cours dans les vestiaires vont bon train et une jolie amitié, puis fraternité se forme. Un changement d'entraîneuse lié à l''alcoolisme de la 1ère, leur apporte une nouvelle : tortionnaire, rebelle qui ne supporte pas qu'ils gâchent leurs possibilités. De fil en aiguille, le chemin vers les championnats du monde en Norvège se profile, et ceci malgré l'absence d'intérêt ni même de soutien de leurs propres familles.

Mon Avis:

Un très très joli conte sur les difficultés de la vie quelque soit son niveau social. Chacun de ces êtres est ronge par un mal différent: maladie, échec professionnel, attouchements dans l'enfance, désamour, accident, ... Bref, il y en a pour tout le monde, chacun peut se reconnaître ou reconnaître un proche. Ce film procure de la gentillesse, de la générosité, de l'envie d'aider plutôt que de juger. On se surprend même a être satisfait du malheur de certain(e)s : je pense a la scène oà Mélanie Doutey apprend au supermarché, comment se déroulent  "les cours de tennis" de son mari.

On rit beaucoup, il y a plein de bonnes répliques, et une m'a particulièrement plu: "J'ai pas eu le son, mais au moins j'ai eu la Lumière" juste avant la prestation aux mondiaux. 

Mais on pleure aussi: il y a tellement d'émotions. Sans être triste, les larmes viennent d'elles-même... Beaucoup, en ce qui me concerne...  A la fin du film, le public prend son temps pour sortir (il faut se refaire un visage!), c'est presque les nettoyeurs de salle qui sont obligés de nous "mettre dehors".

Tous les personnages sont formidables, tellement de tendresse et d'amour en émanent derrière des masques parfois trop durs (rôles de Guillaume Canet et de Leila Bekhti) ou trop insouciants (rôle de Jean-Hugues Anglade). Je les ai tous aimes: Benoit Poelvoord, Matthieu Amalric, Jean-Hugues Anglade, Felix Moati, Yvan Ivanov, Guillaume Canet, Marina Fois, Virginie Efira, Leila Bekthi,... Et gros coup de coeur pour Philippe Katerine!!

Un gros bravo aussi pour avoir osé être filmés d'aussi prêt, en gros plan (loin d'être avantageux),en petit maillot tout sauf sexy... On sent que c'est un film VRAI et il n'en est que plus touchant!!!

Merci Gilles Lellouche pour ce film qui j'espère, obtiendra de belles récompenses aux prochains "Cesars"!

Tag(s) : #cinéma, #comédie, #Succès

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :